Volant près du relief, il percute la falaise après une fermeture

Volant près du relief, il percute la falaise après une fermeture

Rédigé le 07/29/2019
Rene HASLE
Longeant une falaise en parapente, sa voile se ferme sous le vent d’une avancée du relief. Suit une cascade d’incidents provoqués par le surpilotage

PUBLICITE

Défaut d'analyse, excès de confiance , sur-pilotage

Greg a publié la vidéo de son accident impressionnant et nous le remercions pour tout ce qu’elle apporte à la communauté. Cette vidéo, vous l’avez certainement déjà visionnée. Mais, grâce à cet article réalisé par des personnes qui y ont passé du temps, il est probable que vous en tiriez un enseignement très enrichissant : collecte d’informations avant le vol, choix du bon parcours en fonction du moment de la journée, analyse et concentration en vol. Des éléments qui auraient pû éviter cet incident proche du relief.

Longeant une falaise, sa voile se ferme lorsqu’il arrive sous le vent d’une avancée du relief. Suit une cascade d’incidents provoqués par le surpilotage certainement dû à une volonté de vouloir contrôler absolument son parapente très proche de la paroi rocheuse.

Bien qu’il s’en sorte plutôt bien (avec des fractures quand même) et certainement avec une confiance en soi affectée), cette vidéo est à regarder avec précautions et recul (comprendre ce qui se passe) car elle peut être traumatisante !

Après quelques renseignements collectés auprès de Greg, notre conseiller Jérôme Canaud a plus d’éléments pour cerner toutes les causes de cet accident impressionnant. Découvrez son approche et ses conseils. Merci Greg pour ta démarche courageuse en la publiant et Jérôme pour le temps que tu consacres pour améliorer la sécurité des pilotes.

horizontal break

Quelques informations complémentaires recueillies auprès de Greg

Petit Plus ROCK THE OUTDOOR

Afin de pouvoir faire une analyse plus complète, Jérôme a interrogé Greg sur certains petits détails difficiles à identifier sur la vidéo et qui peuvent avoir leur importance pour bien cerner les causes de cet incident.

– Oui, je volais avec un haut-parleur dans mon cockpit. Il est resté sur la falaise que j’ai percutée. Je dois en acquérir un nouveau.

– J’ai décollé vers 14 heures et je volais sur le versant ouest de la vallée.

– J’avais volé la même vallée la veille depuis Tschilthorn. Avant le vol, j’ai recueilli plusieurs briefings* de pilotes en solo et en tandem lors de la montée en téléphérique et avant le décollage.

* Attention aux briefings ! Un vol peut être différent en fonction du moment de la journée – Voir commentaires en bas de page

– L’aile est une MCC Insinia (low EN-C). Elle avait été contrôlée pour la porosité, mais je ne sais pas si/quand elle a été vérifiée pour le calage. Je la connais assez bien, ce n’était pas une nouvelle aile pour moi.

– Lors de ce vol, nous étions dans la brise de la vallée et les conditions à mon altitude étaient modérées (environ 10-12 km/h). Au sol, le vent était plus proche de 20-25 km/h.

horizontal break

Analyse et conseils de Jérôme Canaud

Merci à Greg d’accepter que l’on puisse regarder cette vidéo et en tenter une analyse afin de comprendre comment, en tant que pilote, on peut se retrouver dans une telle situation. Aussi comprendre le cumul de facteurs qui amène à cette situation.

Ci-dessous, un petit tour des différents points ayant chacun leur importance pour la suite.

Jérôme Canaud – Ecole Courant d’R

Instructeur pédagogue de la Masterclass parapente « WINGMASTER »

Pour lire la suite, vous devez être membre. Inscrivez-vous dès maintenant !







Inscrivez-vous dès maintenant !

Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe