Essai de la sellette réversible Sky Paragliders Reverse 5 par Georges

Essai de la sellette réversible Sky Paragliders Reverse 5 par Georges

Rédigé le 02/24/2020
Rene HASLE
Sellette réversible SKY PARAGLIDERS Reverse 5. Voici les impressions de Georges après ses premiers vols sur le site de Roquebrune

Georges est un visiteur régulier de ROCK THE OUTDOOR, très volontaire pour encourager son magazine préféré. Je sais que je peux compter sur lui si j’ai besoin d’une aide côté informatique…

Au cours d’un échange, il m’a proposé de me faire part des impressions sur sa dernière acquisition : la sellette réversible SKY PARAGLIDERS Reverse 5. Voici ses impressions après ses premiers vols sur le site de Roquebrune (près de Monaco) et un vol rando. A noter qu’ill a quand même réussi à rentrer une aile de 29 m² (5.4 kg) et tout son équipement dedans !

Après 5 années avec ma sellette de début, je me suis décidé à changer, Mes vols sont plutôt locaux mais je marche régulièrement pour monter au déco. Comme je voyage aussi, il me fallait donc un modèle léger et peu encombrant. J’ai donc choisi la sellette SKY Paragliders Reverse 5.

Après quelques recherches, je me suis décidé pour une sellette réversible avec airbag et une capacité d’emport suffisante pour ne pas être limité à une voile ultra-légère.

La Sky Paragliders Reverse 5 s’est ainsi retrouvée dans ma liste. Et je me suis décidé à l’acheter après avoir l’avoir essayée (merci Seb). Ce qui suit est mon avis après quelques vols et une marche d’un peu plus d’une heure.

La capacité d’emport

Le « cargo mode » est plus que bienvenu, ma BGD Epic en taille L n’étant pas franchement compacte. Pour la caser avec casque, radio, altivario, gants, un blouson léger (ou une combinaison de vol) et de l’eau, il faut vraiment que je soigne le pliage. Du coup, je me suis acheté un sac « concertina + compression » qui m’aide bien. Le problème est que je ne pense pas que de rester plié serré fait du bien à ma voile. Du coup, en rentrant chez moi j’ouvre les fermetures éclair de compression. Une plus grande capacité d’emport serait vraiment bienvenue.

Confort en portage

Même chargé à bloc, le portage en sac à dos reste agréable.

Photos : Georges Dick

Impressions après les premiers vols

Avant de décoller, je cherche où attacher ma radio : pas de poche. Dommage, j’aurais bien aimé ne pas devoir acheter une pochette séparée. Merci René pour la poche radio offerte 😉

Au sol

J’enfile la sellette, je boucle les sangles : c’est bien pensé, facile et confortable. Avant de décoller je vérifie l’aisance en marchant, courant, sautant : c’est presque comme si je n’étais pas harnaché.

J’ai décollé aussi facilement avec un peu de vent en face voile, que sans vent en dos voile : je me suis toujours senti très à l’aise, sans jamais être gêné dans mes mouvements. L’airbag se prégonfle grâce à des renforts en nylon, ce qui le rend efficace dès le décollage.

En vol

Une fois en vol, la première fois j’ai eu un peu de mal à m’installer et la planchette m’a semblé un poil plus courte que celle de mon ancienne sellette. Au bout de 4 ou 5 vols et après quelques ajustements dans les réglages, je m’installe beaucoup plus facilement, et la (peut-être) différence de longueur de planchette est oubliée.

Pour le pilotage je suis « à la maison » : bien assis, bien maintenu, les appuis sellette agissent bien, les turbulences n’entraînent pas de problèmes de stabilité.

Atterrissage

Au moment de poser, c’est encore le mot « confort » qui me vient à l’esprit : il est facile de sortir les jambes et même, si besoin, de courir au sol.

En résumé

Je trouve très dommage que la capacité d’emport en mode sac à dos ne soit pas plus importante (pourquoi pas un mode « double cargo » ?). J’aurais aussi aimé avoir une ou deux poches zippées en plus pour y mettre portefeuille, clefs et autres babioles sans qu’elles ne se baladent au fond du sac. Mais je suis quand même très content de mon achat !

Georges

Photo : Georges Dick

Caractéristiques de la sellette

  • grandes poches latéralesaccessible en vol.
  • planchette d’assise en carbone
  • grande poche arrière qui peut être agrandie en « mode cargo » pour offrir plus d’espace
  • conteneur de parachute de grande taille pour accueillir un secours imposant
  • système ABS (Anti Balancing System) pour la sécurité et le confort en vol.

Caractéristiques principales du sac à dos

Le sac à dos est assez grand pour accueillir un casque et tout l’équipement habituel. La partie dorsale, de forme ergonomique et rembourrée, est ventilée. Les quatre sangles de compression permettent de diminuer le volume du sac si nécessaire. Les deux poches latérales en filet peuvent contenir un Camel-back de taille réduite.

La ceinture est rembourrée et dispose d’une poche à fermeture éclair pour de petits objets.

Disponible en tailles S, M, L et XL

Cliquez sur une photo pour agrandir et visualiser le diaporama

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente