« Extreme paragliding tricks in Organya’s paradise », une vidéo acro hors pair

« Extreme paragliding tricks in Organya’s paradise », une vidéo acro hors pair

Rédigé le 08/13/2019
Rene HASLE
vidéo, en toute sincérité, fantastique : runs de toute beauté superbement filmés que Maël Jimenez partage avec un autre pilote talentueux, Luke de Weert.

Maël a seulement mis un an pour passer du premier vol aux premières connexions de voltige ! Très vite son rêve a été celui de rejoindre les meilleurs :Théo, Eliot, Tim pour ne citer qu’eux. C’était il y a à peine 3 ans.

Plutôt à l’aise avec le verbe, aussi bien à l’oral qu’à l’écrit, Maël, quand il n’est pas quelque part à s’exprimer en l’air avec sa Gravity puis son Air G, prolonge son immersion acro derrière une feuille, une caméra… Du coup, il a été notre pigiste acro mais pas longtemps, préférant plutôt passer son temps à voler ou à partager sa passion par l’image…

Deux ans après ses premières publications vidéo balbutiantes, il monte une vidéo singulière que nous trouvons, en toute sincérité, fantastique : des runs de toute beauté superbement filmés qu’il partage avec un autre jeune pilote plein de talent, Luke de Weert. Maël révèle ici ses aptitudes de pilote acro mais aussi de réalisateur d’images de voltige. Quelle progression fulgurante !

Axel Jamgotchian, un autre jeune furieux en acro a commenté la vidéo de Maël : Énorme Vidéo de Maël Jimenez avec du très gros level, un gros boulot de montage et de filmage. Sans parler du level de dingue qu’ils ont pris, j’espère atteindre un même niveau un jour…

Tout faire pour gagner !

Voici une petite rétrospective pour décrire le plongeon de Maël dans l’univers de l’acro, menant de front entraînements et communication autour de sa personne. Un voltigeur plein de talent qui fréquentera, sans nul doute, les événements internationaux…

Entraînements : passages obligés à la Montagne Magique

On le sait, pour progresser en acro, il faut bouffer du run, lire en replay pendant des heures des vidéos d’acros, recevoir les critiques sur les vidéos de ses propres runs. Et surtout aller là où les meilleurs passent la majeure partie de leur temps : Organya par exemple..

Maël a suivi ce parcours, hyper motivé, poussé par une ambition incommensurable de résultats. Maël n’est pas un hésitant. Il fonce, cherche, essaie.. avec la ferme conviction qu’il va réussir. C’est un tenace qui ne souhaite pas faire les choses qu’à moitié. Il s’est très vite rapproché des meilleurs grâce à son contact facile mais aussi parce que les kadors de l’acro ont  sans doute pressenti en lui une énergie bien canalisée dans la volonté de progresser coûte que coûte. Alors, comme pour les autres piou-pious motivés de passage à la montagne magique, les recommandations des grands ont accompagné la progression de Maël.

Premiers entraînements… aux médias

En parallèle de sa progression en voltige, Maël, encore débutant, a voulu partager ses découvertes. C’est ainsi qu’il a commencé à réaliser ses premiers « runs vidéo », publiant au format vlog les impressions d’un jeune pilote qui découvre ce qu’est vraiment la voltige parapente…

Quelques runs… au Média Magique ROCK THE OUTDOOR

Et en même temps, soucieux de travailler son image, il décide de se faire connaître dans le milieu en visant les premières loges médiatiques (ROCK THE OUTDOOR), faute de ne pas être encore aux premières loges dans des battles internationales…

La voltige en parapente : vers un avenir loin de la FAI ?

Le format de compétition FAI pour la voltige en parapente empêche ses pratiquants les plus assidus d’emmener la discipline vers des horizons nouveaux. Lire l’article de Maël

Tutos pour acrobates en herbe

Depuis, Maël, plus expérimenté, est en mesure de s’adresser (au moins) aux débutants voltigeurs. Il décide alors de se lancer dans une nouvelle série : WATTIZZ, des vidéos très plaisantes, pleine d’humour et qui ont le mérite de bien démystifier les figures acro de base. Et Maël a un look d’enfer avec ses lunettes de soudeur (pardon d’alpiniste) !!! Maël a gagné en expérience et en mâturité aussi de ce côté-là.

Nous sommes super heureux de cette fulgurante ascension de Maël. On regrette une seule chose : celle de ne pas avoir su le garder comme pigiste… Maël, on croit en toi. Tu sais cultiver ton « égo » pour en faire de belles choses et nous faire rêver. Sûr que tu vas virevolter avec les meilleurs pour notre plus grand plaisir.

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente